Black-K

Rappeur(se) (Côte d'Ivoire)

Rap / Hip Hop - Rap ivoire

Black-K

Né le 21 décembre 1993 à AGOU, au sud-est de la Cote d’Ivoire dans le département d’Adzopé ; BLACK-K, alias GNABO GNAHORE OKOU CAMILLE est un artiste auteur-compositeur et interprète ivoirien. Fils du célèbre artiste chanteur et percussionniste ivoirien Boni GNAHORE, transfuge du mythique groupe « KIYI M’BOCK » du village KI-YI.

Le village Ki-yi M’bock a été fondé en 1985 par l’artiste peintre, écrivaine, chorégraphe et chanteuse Camerounaise Wèrè Liking. Une véritable mosaïque culturelle. Un lieu de spectacle par excellence, un centre de formation artistique. C’est dans cet atmosphère que grandit Black-K.

  Appelé affectueusement « Le Fondé » par les autres membres du groupe Black-K est à l’origine celui qui a formé le groupe KIFF NO BEAT. Être artiste était pour lui une évidence. A cinq (5) ans il participe à « wozo-vacances » un programme de la Radio-Télévision Ivoiriennne (RTI) dédié aux jeunes talents. Adolescent il découvre le hip hop. Il tombe sous le charme de cette musique et y trouve sa voie.

Il commence par interpréter les textes de certains rappeurs comme La Fouine, Booba, Garba 50 et à imiter la voix et le style vestimentaire de Lil Wayne son idole. Avec l’arrivée de son cousin N’WOLE BRICE alias Elow’n pour ses vacances à Abidjan, lui aussi piqué par le virus de cette musique ils commencent à gratter leurs premiers textes. Enfermés dans leur chambre les deux adolescents s’exercent à parfaire leur style. Apres plusieurs semaines, avec les encouragements de leur entourage il décident de former un groupe de rap baptisé KNB qui signifie :( Kamille N’ Brice). Ils se font une petite renommée dans leur quartier. En 2008 Black-K découvre que son « frère » DIDI.B du village Ki-yi s’essaie aussi au Rap, il l’invite à rejoindre son groupe ; ainsi KNB devient KIFF NO BEAT. Le trio décide d’enregistrer leur première mixtape, c’est pendant cet enregistrement qu’il rencontre en studio Joochar et El.JAY du groupe JERKBOYZ. Une connexion nait entre les garçons, ils fusionnent les deux groupes. En 2010 ils remportent FAYA FLOW, le plus grand concours de rap en Côte d’Ivoire. Entre 2013 et 2014 Black-K enchaine 2 mixtapes « L’homme Etrange » 1 et 2. En 2018 il lance sa marque de vêtement « L’homme étrange ». Très entrepreneur, Black-K a toujours eu des petites affaires en parallèle de la musique avec un sens du business très développé. Très économe il a été le premier a possédé une voiture dans le groupe KIFF NO BEAT. En décembre 2019 il concrétise sa relation avec Elmina Da Carmen, la fille de la biznesswoman Da Carmen. 

Le 29 juillet 2020 il lance son nouveau single « c’est l’argent » avec l’intervention de sa sœur ainée Dobet Gnahoré au niveau de la direction artistique. Cette nouvelle sortie a été très appréciée par les mélomanes. Ce single a en effet cumulé une centaine de milliers de vues sur YouTube dès les premières semaines. Le groupe qu’il a formé est aujourd’hui considéré comme le plus grand groupe de rap Francophone. Tous les membres de KIFF NO BEAT ont plus ou moins une situation sociale stable. Ils sont considérés comme des icones de la musique urbaines en Afrique. En plus de la streetwear, Black-K a pour ambition d’être l’un des plus grands producteurs de musique urbaine. Bon vent au « fondé »

L'actualité

Avec le blog Eticketgo, restez connectés avec l’actualité culturelle d’ici et d’ailleurs. Découvrez en plus de nos articles sur les sujets phares et buzz en Côte d’Ivoire, nos enquêtes spéciales sur la culture africaines. Parcourez avec nous le pays profond pour un voyage aussi bien touristique qu’éducatif.

11 janvier 2020, il est 14 h et le palais de la culture d’Abidjan est déjà pris d’assaut par les fans de Bu...

En savoir +

Personnalité atypique et insaisissable, S-KELLY l’oiseau rare devient une référence dès les première...

En savoir +

Copyright © Eticketgo . All Right Reserved 2017